Je t’envoie comme un papillon à une étoile,… pour quelques mots d’amour

Chers amis, chères amies,

A l’heure où je vous écris au nom de toute l’Association, il me faut du courage pour trouver les mots les plus justes et vous partager une triste nouvelle. Aux origines du bonheur, une place restera désormais vide sur notre terrasse indienne, à Charlotte et moi. Il n’y avait pas un seul voyage à Pondichéry où les souvenirs de notre première rencontre ne refassent surface.

P1010765

La vie sereine serait née d’un long fleuve tranquille où seuls les battements d’un papillon bourdonerait en silence au raz des flots, attrayante image d’un Monet qui raconte sa quiétude, tableau de l’existence paisible, le soleil couchant y apporte sur son lit scintillant, entre le pointillisme et les éclats, un survêtement de brindilles de lumières …

avant que ne se couche la nuit.

 

papillon

Il y a dix-neuf ans, … c’était hier, une vie.

Hier, en août 2018, nous avions perdu sur la route des étoiles Sister Myriam, … Aujourd’hui, en ce début mars 2019, dans les racines mêmes des battements de nos coeurs, une amie, un socle, une sœur d’adoption s’en est allée. Jothi Pollet nous a quittés subitement et nous laisse désemparés,

P1010767

Ici, il n’y aura pas de photos, reportages, … juste un battement d’un papillon pourtant que nous voulions vous partager,… Jamais, nous ne nous sommes sentis aussi fragiles sur le fil de notre vie. Un peu comme si dans la quiétude sereine, la paix du cœur, un vent balaie notre équilibre, que nous vascillions à grandes brassées d’air et de bras, de suffoquements en respirations haletantes, nous regardons un moment, pris de vertige, le vide. Jothi, tu nous manques tellement.

20622279_10213465836069523_413384934858053563_n(4)

Nous vous l’avons toujours raconté à quel point cette association n’existerait pas sans la rencontre, sans le don d’amour, sans l’étincelle qui ouvre les portes de l’inespéré : le monde beau et fragile auquel nous aspirons tous se rappelle à nous.

Comme vous le savez que trop bien, en juillet 2000, Charlotte et moi nous sommes rencontrés à Pondy, emmenée par Jothi, ma, notre petite soeur d’adoption. Tous deux sommes nés dans cette merveilleuse petite pouponnière de l’hôpital de Saint-Joseph de Cluny. Jothi, c’est notre papillon qui, même si nous chemins s’étaient écartés, éloignés, … revenait toujours avec ce souvenir de la reconnaissance.

Je vous vois encore toutes les trois débarquer de votre avion à Chennaï, moi, me cachant derrière les Soeurs de Cluny venues vous accueillir, il y avait Sister Lourdes Mary et Sister Myriam. J’étais venu pour un voyage avec mon ami Fabian qui devait arriver quelques jours plus tard. Vous étiez trois jeunes femmes parties dans une aventure humaine extraordinaire : Réaliser votre stage d’infirmière au sein de la Communauté de l’hôpital des Soeurs de Cluny. Je vous vois encore, amusées par mes propres blagues, moi rigolant inutilement aux miennes. Je me rappelle l’énervement de devoir vous amener en dehors de la communauté pour que vous puissiez appeler vos familles, pour les rassurer, a mon premier repas à la Communauté. Mais pouvais-je aller à l’encontre de Sister Lourdes et surtout,… Sister Pieter Claver ?

Depuis le jour de ta disparition, Cha et moi sommes comme tout le monde effondré, nous avons pris le temps de juste nous souvenir de Toi, de notre point de départ, dans un voyage à Taizé, un moment d’arrêt vers Montpellier, puis, prendre le temps d’une lumière qui s’allume à Sainte-Marie de la Mer en Camargue, devant la Vierge Marie, un instant de silence et prendre conscience que sans toi, nous ne serions ….

 

Le temps a passé, Jothi, dix-neuf années plus tard, Charlotte et moi, dans nos prières, te disons ce « MERCI » que tu connais, que tu sais accroché dans nos coeurs et pour toujours.

Ta famille réunie nous a fait un cadeau qui fait partie de l’inespéré, comme le dit si bien Frère Roger de la Communauté de Taizé.

Souviens-toi, il y a deux ans, vous aviez organisé les 40 ans de l’anniversaire de Mariage de tes parents et déjà, vous aviez tous ensemble comme cadeau, récolté un don énorme pour notre petite Association. Aujourd’hui, ta famille nous remet un cadeau à nouveau, par ta présence et par la lumière de la Foi et de l’amour, tes proches ont récolté pour nos projets 4200 € pour construire un terrain multisports pour que demain, les Garçons des Rues puissent jouer sans se blesser dans les Jardins du Shena Illam.

img_20190329_1431572006124260.jpg

Tu vois, demain, là-bas,

tout près de chez nous,

ta présence sera toujours vive, éternelle et tu seras par ce présent aussi, une étincelle de lumière,

un battement de papillon, un chemin vers ces étoiles où tu prends si bien soin de nous à présent.

Le chèque a été envoyé, les Soeurs de Cluny et notre orphelinat en prendront soin, dans cette année tu verras fleurir de terre ce terrain de sports,

juste pour eux et, grâce à toi et tous les tiens.

img_20180627_232618_8951722883866.jpg

Tu vois, Jothi, c’est nous qui sommes touchés, tu nous manques à tous mais nous savons que de là-haut, de ces étoiles, tu nous fais confiance, et… surtout, tu nous aimes comme nous t’aimons d’ici.

Que par nos prières et nos affections, puissions-nous être toujours aux côtés des tiens, les remercier un fois encore pour leur don, leur amitié. Qu’il sache que tu es présence.

Chère Jothi, nous allons Cha et moi te laisser,

Sache que tu respires en nous et nous te gardons éternellement dans nos coeurs. Sois heureuse et veille sur nous.

Affections sincères à tous, à toute la famille surtout, aux enfants, … à vous tous de Lille qui avez contribué à rendre la vie meilleures à nos 50 Garçons des Rues à Pondy.

Mille Merci.

Charlotte et Fabien

« Dieu de miséricorde, donne-nous de nous abandonner en Toi, dans le silence et dans l’Amour. Une telle Confiance n’est pas habituelle de nos jours et dans notre condition humaine.  Mais tu ouvres en nous le chemin qui conduit vers la clarté d’une espérance et d’un amour infini. Mon coeur se repose en Toi. »

(Frère Roger de Taizé)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s