des 4000 € de dons envoyés au Covid 19, des enfants de nos projets aux personnes âgées ! Des nouvelles rassurantes de nos enfants !

Chères amies et amis, 

En ces temps difficiles pour tous, alors que la planète entière vit presque confinée, nous avons tout de même quelques bonnes nouvelles qui, nous sommes sûrs, mettront aussi un peu de baume au coeur sur nos tristesses et apporteront un peu de sourire et de joie. 

Après notre fête d’inauguration de l’Association en Martinique le premier février, nous sommes arrivés depuis l’envoi de notre dernier à Noël à récolter grâce à votre générosité la coquette somme de 4000 € !!!

Pris dans la tourmente de la pandémie du Covid 19, nous avons suspendu le don jusqu’à ce jour. Nous tenons par ce billet à vous rassurer et vous vous dire que tous les enfants de nos projets sont en bonne santé, que toutes les écoles et centre d’accueil sont fermés, les enfants sont retournés dans leurs familles et restent confinés. Ils reprendront le chemin de l’école lorsque le Gouvernement Fédéral donnera son autorisation pour l’ensemble du territoire. Nous avions ressenti alors l’inquiétude grandissante de notre côté de savoir si les Soeurs de Cluny qui oeuvrent dans l’hôpital de Pudduthurai et de Pondichéry avaient de quoi se protéger, de même que l’ensemble du personnel infirmiers, aide-soignants et personnels de l’ombre (cuisiniers, chauffeurs, électriciens, personnels nettoyants,…). Nous avons alors pensé vraiment à toutes ces petites mains qui, comme chez nous, dans nos pays, sont souvent les plus oubliés. Un long mail dans ce sens est parti au début de la pandémie européenne, bien avant le confinement en Inde et nos avons reçu là aussi une réponse très rassurante pour l’ensemble de la Communauté.


Thank you very much for both your mails. After the first email I tried to call you many times by Whatsup. But I was not able to get you on the other end of the world. I really wanted to talk to you in person. Since it is not possible I decided to write to you. First of all, thank you very much for the love and care that you showed for the safety of our sisters working in the hospital. It was very kind of you and we appreciate this generous and humanitarian act very much. Thank you dear Prakash.
 » My dear Prakash,

First of all, thank you very much for the news of your family and wishes.
As soon as the money arrives, I will call Jagan and handover the amount to him. Be confident of this.   
In both our hospitals we do not have Covid19 cases. As for Pondicherry, only the Maternity is functioning. Sr. Lucy said that she doesn’t need money. As for Pudtuthurai, they also have no cases and people are going to Govt.hospital if there are any. Very few cases indeed .So the sisters are very safe. Sister Mary George who replaced Sr. Mercy also said that she doesn’t need money to buy things for the Covid19 purposes. If there will be any cases both the community leaders said that they can very well manage. « 
 
 
 traduction : 

Mon cher Prakash,

Merci beaucoup pour vos deux mails. Après le premier e-mail, j’ai essayé de vous appeler plusieurs fois par Whatsup. Mais je n’ai pas pu te mettre (téléphoner de) l’autre bout du monde. Je voulais vraiment te parler en personne. Comme ce n’est pas possible, j’ai décidé de vous écrire. Tout d’abord, merci beaucoup pour l’amour et le soin dont vous avez fait preuve pour la sécurité de nos sœurs travaillant à l’hôpital. Vous avez été très aimable et nous apprécions beaucoup cet acte généreux et humanitaire. Merci cher Prakash.
Tout d’abord, merci beaucoup pour les nouvelles de votre famille et vos souhaits.

Dans nos deux hôpitaux, nous n’avons pas de cas Covid19. Quant à Pondichéry, seule la maternité fonctionne. Sœur Lucy a dit qu’elle n’avait pas besoin d’argent. Quant à Pudtuthurai, ils n’ont pas non plus de cas (de Covid 19) et les gens vont à l’hôpital gouvernemental s’il y en a. Très peu de cas en effet. Les sœurs sont donc très en sécurité. Sœur Mary George, qui a remplacé Sr. Mercy, a également déclaré qu’elle n’avait pas besoin d’argent pour acheter des choses aux fins de Covid19. S’il y aura des cas, les deux dirigeants communautaires ont déclaré qu’ils pouvaient très bien gérer.

En réalité, le Gouvernement Indien a interdit aux hôpitaux privés d’accueillir de possibles personnes infectées au Covid 19, les hôpitaux gouvernementaux s’occupent de les accueillir, laissant les autres services du Privé en deuxième ligne, au cas où; seules les maternités restent donc ouvertes avec toutes les précautions d’usage. Nous aviosn vraiment peur pour celles que nous aimons, pour toutes nos Soeurs de coeur devenues dans nos vies familiales. Nous sommes toutes et tous rassurés, nous poursuivons nos réflexions.

 

Alors que faisons-nous de vos dons, en ces temps où nos projets sont suspendus ? 

Petit mot d’explication : 

Ces dernières semaines, nous sommes aussi en contact constant avec la Maison Provinciale de Pondichéry et principalement avec Soeur Shanti. la comptable générale de toutes les missions des Soeurs de Cluny en Inde du Sud à la Villa Carlos. Depuis sept ans, elle gère nos dons et les redistribue dans toutes les missions et projets que nous soutenons. Nous avons un souvenir avec elle tellement marquant  lors de notre passage en mars lors de la réalisation des comptes 2017-2018.

Les comptes justement et l’utilisation de vos dons arriveront en mai pour l’année 2018-2019 et déjà 2019-2020, il est important que vous soyez tenus au courant, c’est une démarche essentielle dans l’Agir Humanitaire et le socle même de la Confiance.

Lorsque nous l’avions contactée début février, elle nous demandait d’attendre un petit peu que les principales missions puissent, comme chaque année, envoyer les comptes et les rapports des différents projets. C’est en effet à cette période que a Congrégation se réorganise pour les prochaines années.

Ainsi, les bonnes nouvelles enfin : 

  • Au Shnella Illam, l’accueil des Garçons des Rues, le Court Jothi’s Pollet, le terrain de sport est fini et sera praticable pour la rentrée scolaire 2020 2021, en juillet. Il n’y a pour cette année aucun projet de rénovation, il faut dire que nous avions réalisé quantité de choses tout au long de ces sept dernières années. Nous attendons de quoi seront faits les prochaines nouvelles réglementations du Gouvernement Indien quant à l’accueil d’enfants pour savoir ce que nous pourrions faire.
  • C’est aussi avec émotion que nous disons au-revoir à Soeur Lissy, laquelle fut la Soeur Supérieure de ce projet depuis que nous le soutenons. Elle prendra d’autres fonctions à Karaikal, ce qui nous rassure de toujours la retrouver. Elle cède sa place à Soeur Grâce, que nous connaissons particulièrement bien puisqu’elle était la Soeur responsable du Community College. Dans la Congrégation, il est important pour les Soeurs qui vouent leur vie aux autres de changer de projets, apporter un regard neuf, une énergie nouvelle et souvent aussi, prendre le temps de se régénérer. 
  • Au Community College, le lycée professionnel de Karaikal, tout se passe admirablement mais aucun travail de rénovation ne sera porté cette année. En cause, l’attente des propriétaires de l’établissement qui tardent à décider ce qu’ils prennent en charge, s’ils gardent la partie privative à l’étage. Il y des travaux de rénovation du réseau électrique, ainsi que l’augmentation des sanitaires (il y a quand même 50 jeunes filles au quotidien). Nous attendons des nouvelles pour septembre. 
  • Au Cluny Nava Jeevan, les grands changements de restructuration suivent leur cours. Suite à notre passage en 2018, la maison d’accueil comme annoncée l’année dernière a été entièrement rénovée, les classes vides aujourd’hui ont profité d’un nouveau coup de peinture et surtout, le projet est passé sous la direction de l’hôpital de Pudduthuraï, une de nos suggestions de notre dernier voyage. Selon, la nouvelle Soeur Supérieure de l’hôpital, Soeur Mary georges, comme les rénovations sont presque terminées, il manquera surtout des fonds pour racheter du matériel neuf pour les séances de psychomotricité. Les Soeurs avaient gardé précieusement des échantillons ramenés en son temps par Pauline, Laura et Julie. En septembre, il faudra qu’en même temps que les achats chez Decathelon Chennaï, nous puissions aussi passer une commande pour animer nos enfants handicapés. Désormais, ce sera au tour de Soeur Mary Georges de passer commande, une fois le confinement terminé. 

 

Et donc ???

Notre décision sera que la totalité des dons seront exclusivement dédiés pour une seule et unique fois à une mission en vrai difficulté et qui nous tient aussi à coeur  ! Et les Soeurs garantissent qu’une fois le confinement terminé,  les travaux ou pas finis, elles continueront la rénovation, nous aiderons ce trimestre : 

 » L’Hospice de Karaikal, la rénovation des dortoirs

et sanitaires des personnes âgées et en fin de vie « 

Nos trois missions, vous l’avez lu sont à l’arrêt, nous avions l’opportunité de se créer un petit compte épargne pour l’avenir. Cependant, il n’est pas juste de résumer « Les Enfants de Pondy » à juste nos trois projets. Il reste dans l’Inde du Tamil Nadu, l’Inde des Campagnes, une pauvreté aussi à tous les étages. Aussi, ouvrons nos coeurs puisque le temps nous le permet.

Le mois dernier, suite au décès de Soeur Georgina, nous avons pris conscience que l’accueil des personnes âgées méritait aussi notre attention. Dans l’actualité de nos jours, nous avons parlé, vu, pleuré parfois sur le sort malheureux que nous faisions vivre dans nos sociétés post-modernes au 3° et 4° âges, dans les homes en Belgique, dans les EPHAD en France. La situation en Inde, bien que moindre car les personnes âgées sont pour la plus part accueillies dans la famille. Il n’en reste pas moins que des personnes isolées, veuves sont recueillies dans les hospices de Soeurs de Cluny.

Un d’entre eux est particulièrement mal en point et tenait à coeur à Soeur Georgina qui y passait ses après-midi. Dans le fond de la cours du Collège des Soeurs de Cluny à Karaikal, il y a l’Hospice pour personnes âgées, aussi pour les Soeurs en âge de la retraite. Le bâtiment a toujours été dans un état de profond délabrement, les murs ne tiennent pas le coup à cause du climat. Aussi, nous avons eu l’idée de consacrer ces dons à la rénovation totale du dortoir et des sanitaires attenantes. Par mails, la maison Provinciale a jugé que c’était une opportunité unique de ravaler tous les murs de manière définitive et durable malgré les nombreux travaux antérieurs. Extraits des mails : 

 Prakash :  » Glad to hear that you are putting everything in place so that the nurses, doctors and sisters who work every day in hospitals are safe. 
(…) I don’t think I know Sister Mary Georges but that she can send our affections and our loves to Lourdes Mary and Joshna to all the Sisters of Pudduthurai. (…)
Finally, Sister Shanti, we completely agree and tell Sister Rosita to use the donations for the reconstruction or renovation of the sanitary facilities and bathrooms of the hospice. You will keep us as usual informed of the progress of the works and above all urgently ask for photos today, we will need them to explain the destination of the donations in Belgium as in France. « 
 

Shanti : «  Having this cleared out in both the hospitals I suggest along with Sr. Rosita, we use this fund to renovate the toilets and bathing rooms of our inmates in Karaikal and if the amount is not enough we will contribute towards the completion of this project. I hope, dear Prakash that it is clear to you. If there is any doubt you can send me a mail. What do you say? It is up to you… We have given you our suggestion.  « 

 

Prakash: « Heureux d’apprendre que vous mettez tout en place pour que les infirmières, les médecins et les sœurs qui travaillent tous les jours dans les hôpitaux soient en sécurité.
(…) Je ne pense pas connaître Sœur Mary Georges mais qu’elle puisse envoyer nos affections et nos amours à Lourdes Marie et Joshna à toutes les Sœurs de Pudduthurai. (…)
Enfin, sœur Shanti, nous sommes entièrement d’accord et disons à sœur Rosita d’utiliser les dons pour la reconstruction ou la rénovation des installations sanitaires et des salles de bains de l’hospice. Vous nous tiendrez comme à l’accoutumée informés de l’avancement des travaux et surtout demandez d’urgence des photos aujourd’hui, nous en aurons besoin pour expliquer la destination des dons en Belgique comme en France. « 

Shanti: « Après avoir réglé cela dans les deux hôpitaux que je suggère avec Sr. Rosita, nous utilisons ce fonds pour rénover les toilettes et les salles de bain de nos détenus à Karaikal et si le montant n’est pas suffisant, nous contribuerons à l’achèvement de cette projet. J’espère, cher Prakash, qu’il est clair pour vous. En cas de doute, vous pouvez m’envoyer un mail. Que dites-vous? C’est à vous de décider … Nous vous avons donné notre suggestion. « 

 

Ainsi, vous connaissez l’histoire, et nous venons de recevoir la lettre officiel de demande d’aide par la Soeur Supérieure, Soeur Sagahyam, nous pensons vraiment qu’une fois de plus, nos dons seront au service des plus démunis.

Lisez la lettre de Soeur Sagahyam elle est éclairante des difficultés pour celles et ceux qui finissent leurs jours à l’hospice. 

My dear Prakash

traduction : Lettre de Soeur Sagahyam FR

Croyez, chers amies et chers amis, en ces temps difficiles de notre affection et confiance en l’avenir. Nous avons hâte de retrouver les sourires de nos enfants. Nous avons hâte aussi de voir à l’Hospice nos efforts d’une seule fois récompensés. il y tellement de projets encore à porter. Nous savons que vous nous faites cette confiance. Merci !

Nous savons que que c’est toujours possible de construire un monde meilleur, nous espérons que ces nouvelles rassurantes nous projetterons vers l’avenir, toujours avec vous à nos côtés.

Restez prudents, confiants et souriants.

Milles bisous de toute l’équipe. Que votre vie soit belle, demain dedans comme dehors, 

Pour l’ASBL « Les Enfants de Pondy » , le président, 

Fabien Prakash

 

Une réflexion sur “des 4000 € de dons envoyés au Covid 19, des enfants de nos projets aux personnes âgées ! Des nouvelles rassurantes de nos enfants !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s