Deux projets : un livre pour soutenir nos projets et aider 35 orphelins à Pondy de l’internat Bon Secours !

Chères amies, chers amis,

Dans cet article, vous trouverez toutes les nouvelles de nos projets d’aide à la jeunesse en Inde du Sud à Pondichéry et Karaikal en suivant une reportrice hors-pairs : Soeur Marie-Stella que vous connaissez bien. Nous lui avons demandé de retourner dans tous nos projets s’enquérir des nouvelles, de réaliser un reportage photos, de savoir comment les Soeurs de Cluny des différentes communautés s’en sortent en plein confinement et crise sanitaire du Covid 19.

Dans cet article, la présentation du livre de Fabien Prakash :  » Splendeurs de la Martinique : A la (re)découverte des Trésors du Nord-Caraïbe » tiré à 1600 exemplaires ! Pour chaque exemplaire acheté à 25 €, nous reverserons 2€ pour soutenir financièrement nos projets. Ainsi, en cette période de confinement, malgré que nous ne puissions organiser d’événementiels en Belgique ou à Lille, les projets restent soutenus grâce à vous et vos commandes.

Sur notre demande, Soeur Marie-Stella est retournée à Karaikal pour s’enquérir des nouvelles de nos enfants. Le Shnella Illam à Pondy de Sister Grâce ne peut accueillir qu’une dizaine de garçons, le Gouvernement indien est frileux pour que les enfants se retrouvent en classe mais comme dans le monde entier, tout est à géométrie variable.

Au Community Collège, tout est ouvert mais uniquement pour les filles qui n’ont pas obtenu leur diplôme en avril 2020 qui sont revenues. Elles tenteront ces deux prochains mois avec l’aide de Sister Lissy d’obtenir le précieux sésame qu’est le diplôme d’Etat, la seule condition d’avoir un emploi en Inde, elles sont plus motivées que jamais ! Nous savons qu’elles sont en bonnes mains avec Sister Lissy qui a remplacé justement Soeur Marie-Stella avant ses deux années en Guyane. Vous vous demandez sans doute pourquoi faire appel à Soeur Marie-Stella ? La raison est simple : Elle connaît tout le monde et surtout, elle reste une dernière à parler Français et ça, pour nous, tout est évidemment plus simple. Avec des locaux aussi petits, la distanciation sociale de nos pays a dû mal à être respectée en Inde du Sud; ce qui n’empêche pas les mesures sanitaires les plus élémentaires comme le passage obligatoire au lavage des mains toutes les heures, premier vecteur du Covid 19 et de ses variants. Le port du masque est difficile sous ces températures et surtout le masque coûte très cher pour ces jeunes filles pauvres des villages de pêcheurs. Les Soeurs de Cluny sont très attentives à l’hygiène de vie et les filles sont contrôlées quotidiennement.

A l’Hospice de Karaikal, changement radical de décor ! Souvenez-vous, l’année dernière, en plein pandémie et l’arrêt de tous les centres d’accueil, les Soeurs de Cluny nous avait demandé une aide exceptionnelle par l’intermédiaire de notre regrettée Soeur Georgina, pour rénover l’Hospice qui accueille les personnes âgées et isolées ou en fin de vie. Nous avions envoyé 35OO € pour une aide ponctuelle: Reconstruire les sanitaires, douches et dortoirs ! Les travaux sont terminés et le résultat incroyable ! Désormais, les murs sont carrelés, les sanitaires adaptés au besoin, des douches efficaces et munies de rampes, des casiers pour chaque lit, des nouvelles literies aussi, Nous pouvons être fiers de nous et dans cette bienveillance, se dire que désormais, les Soeurs de Cluny peuvent accueillir ces personnes en fin de vie dans la dignité humaine. Mille mercis car cela aussi, c’est grâce vos dons et votre soutien !

Et ce n’est pas fini ! Si le Cluny Nava Jeevan ne peut toujours ouvrir ses portes quotidiennement pour accueillir les 60 enfants handicapés de Karaikal; grâce à nos dons annuels de ces deux dernières années, et grâce au généreux donateur qui a vendu à prix symbolique sa demeure à la Congrégation, l’imposante bâtisse a entièrement été rénovée, peinte et elle répond désormais aux critères les plus élémentaires pour accueillir, là aussi, avec dignité, nos enfants handicapés. Toutes les classes de 6 à 8 enfants ont donc des lavabos extérieurs, une toilette par classe. Une rampe d’accès extérieur a été réalisée afin que les enfants à mobilité réduite puissent avoir accès aux classes. C’était notre projet le plus difficile car Sister Daisy avait dû mal avec nos exigences lorsque nous lui faisions remarquer qu’il nous était difficile d’accepter l’ancien centre, que c’était difficile de comprendre à distance que les incessants déménagements du centre soient bénéfiques pour les enfants. Lors de notre dernière rencontre en avril 2018, accompagnés par Eléonore, Noé et Jagan, nous avions tout de même un peu d’espoir de les voir installés dans l’hôpital de Pudduthurai. Nous vous avions dit que la nouvelle maison était achetée et Soeur Marie-Stella vous partage en photos les installations. Aujourd’hui, plus que jamais, le centre est prêt à rouvrir ! Nous avons hâte de repartir sur nos routes indiennes et retrouver les enfants dans leur nouveau centre, entièrement rénové avec vos dons !

Dans ce diaporama, en suivant Soeur Marie-Stella vous pouvez découvrir le bâtiment, kitch s’il en est, imposant et presque luxueux certes, il n’en reste pas moins que tout grandiose qu’il soit, notre demande n’était qu’une seule exigence, qu’il soit adapté aux différents handicaps des enfants et c’est le cas. De la rampe d’accès aux sanitaires, des locaux de physiothérapie à la salle de fitness, des classes aux jardins luxuriants de fruits, des jeux apportés en 2015 dans les bagages de Julie, Laura et Pauline toujours conservés avec soin, le centre est prêt pour la réouverture ! Encore un projet mené à bien ! En dehors de la Villa Rosalie qui a dû fermer ses portes, nos trois projets ont entièrement été rénovés selon les besoins et les spécificités de tous ! Nous continuerons à les soutenir financièrement pour le coût quotidien des repas, de l’achat du matériel mais les subvention seront en 2021 et en 2022 à la baisse et c’est bien normal. Toujours selon les recommandations des Soeurs, les besoins sont tellement grands qu’il faut toujours s’adapter à la demande.

Un tout nouveau projet verra le jour dans les semaines à venir. Sister Florence, supérieur de l’internat du Bonsecours à Pondichéry recueille 35 garçons orphelins et leur donne gratuitement l’instruction publique, en accord avec les autorités indiennes. Et c’est un projet sérieux qui est recommandé aussi par Soeur Marie-Stella qui a déjà commencé à donner cours à une dizaine d’enfants du CP à la CM2 (l’équivalent de 6° primaire à la 3° humanité en Belgique) : c’est un projet qui sera sans doute le pilier des prochains mois.et qui correspond exactement en tous points aux statuts des « Enfants de Pondy » : accueillir les enfants pauvres, soutenir financièrement les rénovations des bâtiments qui les accueillent, améliorer leurs conditions matérielles de vie par de nouvelles infrastructures comme la construction d’un terrain de sport au Shnella Illam, comme l’achat de matériel informatique au Community College ou la construction d’une rampe au Cluny Nava Jeevan. Soeur Marie-Stella nous présentera ce projet qui, nous en sommes sûrs, sera porteur pour notre association caritative. Stay tuned comme on dit, nous vous enverrons toutes les infos prochainement !

Et puis, c’est avec fierté que nous vous annonçons la sortie du Carnet de voyage des Chafab and Co intitulé comme annoncé : Splendeurs de la Martinique : A la (re)découverte des trésors du Nord-Caraïbe  » (volume 1). Une des raisons de notre arrivée dans les Antilles, nous (les Chafab and Co), c’était la reconversion professionnelle de Fabien et après 18 mois d’enquêtes dans le Nord-Caraïbe, nous sommes fiers de vous annoncer que le livre est sorti de presse et mis en vente.1600 exemplaires sont dédiés aux collèges catholiques privés qui en ont fait la commande : L’association n’est jamais loin de nos coeurs et de notre vie de famille; aussi 2€ seront reversés pour chaque livre acheté aux projets !!! Ce sont donc, nous espérons, en 2021, 6400 € qui s’ajouteront aux dons des particuliers ! ( 2 volumes x 1600 exemplaires x 2€ !) Un choix de coeur et de raison car tant que nous ne pouvons nous réunir à Bruxelles ou Lille, à Fort-de-France; c’est un moyen juste pour que l’aventure puisse continuer. Nous avons réservé pour vous 50 exemplaires.

Vous aussi, vous pouvez désormais le commander à distance en remplissant le formulaire suivant. Le livre est en format intégral couleur de 212 pages au prix de 25€ + frais d’envois de 5€ (pour la Belgique et la France continentale) : soit 30 €

Le pitch du livre ! Retrouver l’esprit des Carnets de Chafab and Co en Asie du Sud-Est en Martinique ! Aussi, nous nous sommes partis découvrir avec nos yeux les Splendeurs de la Martinique à travers 20 escales dans le Nord-Caraïbe, toujours avec ces yeux bienveillants, émerveillés et raconter à travers les rencontres, les communes, les paysages, le quotidien. Un livre de coeur qui constitue le volume 1. Aujourd’hui, nous sommes partis (voir la page FB de Chafab and Co) sur le Nord-Atlantique qui constituera la volume 2 prêts pour la rentrée de septembre 2021. En 2022 ? Le Sud de l’île ! En 2023 ? Le Centre et la baie de Fort-de-France ! Et en même temps, sortiront aussi les collections inédites des Carnets de Chafab and Co sur les Splendeurs de la Thaïlande, du Cambodge, du Vietnam, du Laos, de l’Inde du Sud, de l’Inde du Nord et la Rajasthan, l’Indonésie et Bali. La Collection est sur les routes de voyage comme nous continuons toujours à croire que ce monde est beau à travers les yeux de nos enfants, surtout celles et ceux dont nous avons la charge. Vous nous suivez toujours ?

Et pour terminer ? Nous avons envoyé 4000 € pour soutenir les deux hôpitaux des Soeurs de Cluny à Pondichéry et à Pudduthurai (Karaikal) afin que les Soeurs de Cluny aient l’argent pour acheter à leur personnel hospitalier : les blouses et les masques afin qu’aucune infirmière, qu’aucun médecin ne soit infecté par le Covid 19 et ses variants. Sans eux, nous ne pourrons pas retrouver la vie normale et les enfants de nos projets. Nous tenons à remercier toutes celles et ceux qui par leur don permanent, le don occasionnel font de cette Association une réussite. Tous les bénévoles et le CA nous vous gardons dans nos coeur. Si vous aussi, souhaitez réaliser un don, n’hésitez pas à cliquez sur l’onglet du site, tous les dons sont toujours défiscalisés en France comme en Belgique et, ces dons constituent toujours depuis 3 ans, la manne financière des dons envoyés en Inde du Sud. !

Nous vous souhaitons le meilleur, une vie d’espérance, de foi, d’amour et d’émerveillement ! Prenez soin de vous, prenez soin de vos proches, milles bisous de nous tous et à très bientôt !

Marie-Odile et Alain, Louky et Gilles, Julie, Myriam, Thierry, Etienne, Charlotte et Fabien

Quelle accueil en Martinique !!! A Case-Pilote, au restaurant « Le Reef » ! ET 3500 € de dons récoltés ! L’année commence bien !

Amies et amis de l’Association !

Comment ne pas mieux commencer l’année 2020 que par une première soirée au restaurant « Le Reef » à Case-Pilote ?

C’est sur la digue qui borde la mer bleue Caraïbe que nous avons lancé les festivités en Martinique ! Et nous avons mis tant de temps à vous le raconter, mais nous savons que vous nous excuserez de ce retard, près de dix jours après, Chafab and Co ont déménagé. Alors tout vous raconter de cette soirée,…

Sylviane, la patronne et la cuisinière d’exception nous attend, avec Thierry (Ty) et Léane en cuisine et en salle; avec Rodolphe et Aymerick au bar ! Son mari gère la circulation au dehors. Nous, nous sommes une trentaine pour une soirée de découvertes.

Il nous faut tout recommencer, tout depuis le début, tout raconter, l’Histoire de l’Association, Charlotte et moi avons rameuté toutes nos connaissances, toutes celles et ceux qui nous ont accueillis depuis notre arrivée dans les Antilles le 18 août 2019.

Parmi elles, la surprise pour nous comme pour tous les convives, Soeur Sabine de la Congrégation des Soeurs de Saint-Joseph de Cluny est présente. C’est une grande amie de Soeur Marie Stella, à qui on pense de loin en Guyane. Elle est venue accompagnée de son frère, sa nièce et deux amies de la catéchèse. Elle me tend doucement un mot de Soeur Myriam, soeur supérieure du Couvent à Cluny, nous le glissons dans la caisse.

Sur la terrasse du « Reef », nous accueillons en famille la direction du fondamental du Séminaire Collège, impressionnant, nous vous la présentons un peu plus loin.

Comme à l’accoutumé,  Charlotte et Fabien prennent les choses en mains, le petit mot traditionnel d’accueil et l’exercice de la présentation de tous les convives à table, … Fabien a bien lu ses notes, et part dans la spirale des salutations d’usage, un petit mot pour chacune et chacun, plus facile pour délier les langues et commencer le partage du Menu Caraïbe de Sylviane.

Il est important de commencer en Martinique par celles par qui nous sommes arrivés, redire que nous oeuvrons, pour trois missions des Soeurs de Cluny en Inde du Sud mais surtout pour les 150 enfants que nous supportons par nos dons. Aussi, c’est Soeur Sabine qui a les honneurs de passer en premier.

Vient le tour de Madame la Directrice du Fondamentale du Séminaire Collège-Sainte Marie et de son adjointe d’être accueillie comme il se doit, de même que la famille de Soeur Sabine. Mme Elisabeth Masot, sans doute une des premières à nous accueillir toute la famille en Martinique, nous avait présenté fièrement Son Séminaire Collège, en présence de Maya et Noé; pourtant ce sont bien Eléonore et Auguste dont elle a la charge.

La Martinique est à majorité chrétienne, comme nous oeuvrons pour une Congrégation des Soeurs, qui plus l’ordre religieux le plus important des Antilles, il ne sert à rien à cacher sa Foi chrétienne. Pourtant, fraîchement arrivés sur l’île, notre timidité qu’ils appellent métropolitaine, ne fera rien en ce sens, nous restons discret en public , tout juste accueillir lors de notre témoignage,  » un signe de Dieu, un cadeau de Dieu «  quand nous présenterons l’adoption de Fabien ou de la rencontre magique en Inde à Pondy chez les Soeurs.. La timidité partira sans doute d’elle-même plus tard.

Et puis vient le tour de chacune et chacun des participants, avec dans un ordre d’arrivée ou une petite histoire à raconter, merveilleux moments piqués en fraude, lors de rencontres, ou de longs jours passés ensemble.

Comment ne pas remercier Erol et Nathalie ? Ils furent les premiers à nous accueillir dans la nuit chez eux ?  Ils sont venus avec la Maman et la Tante d’Erol. Lui qui a consacré du le temps déjà précieux pour nous en nous amenant tout le matériel audio pour le concert. Nathalie rentre tard du boulot et retrouve un ami, Thierry. Comme quoi, le monde est petit.

Comment ne pas dire à quel point c’est agréable, chouette, surprenant d’avoir de la Belgitude en Martinique avec la venue de Mamy Jeanne et Jan et le reste de la famille !

Et celle de Jacques, voisin de 15 ans à Bruxelles qui passe trois semaines de vacances dans les Antilles … tous à la même table, avec Sylvie et sa cousine, la maman d’Adrien un ami de la classe de Maya,… ainsi que Huguette et Charley, amis chez qui nous logeons à présent, avant sans doute de racheter la maison familiale.

En peu plus loin, Max et Thierry donc, avec qui Fabien joue au tennis, Hodi, son épouse et sa fille, rencontrés quand nous étions perdus dans Fort de France. Il tient un super petit snack libanais où nous ne manquons jamais de retourner à chaque passage dans le centre-ville.

La soirée d’une Association suit toujours son rythme habituel, le stand d’artisanat, l’entrée mixte d’accras. Et puis arrive le film que nous proposons depuis un an.

A chaque fois, l’improvisation travaillée où Fab se concentre à raconter une demi-heure de film, bientôt nous le savons tous, il faudra en réaliser un nouveau, repartir là-bas, cela fait déjà deux ans,… Les enfants et Charlotte interviennent pour relancer les dons, le stand d’artisanat, apporter un commentaire, toujours redire à quel point l’équipe à Bruxelles et à Lille est importante, la nouvelle à construire en Martinique. Souvenirs d’un de leur message,…

 

Le repas se déroule dans dans cette ambiance bon enfant que nous connaissons si bien.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vient ensuite le petit « concert » guitare voix imaginé par Max et Fab qui se lancent, tentant après seulement trois répétitions, (une habitude) de proposer aux convives de chanter, ce ne sera pas pour cette fois-ci mais rendez-vous est pris. On fera mieux la prochaine fois, …

L’extrait vidéo est renversant comme toujours, … (si quelqu’un sait me la retourner ???)

Demain, en Martinique, ce sera le Carnaval, puis l’entrée en Carême, … La tradition veut qu’il n’y ait rien à cette période de l’année, et pour nous, c’est très bien aussi, nous nous donnons rendez-vous en Martinique au mois d’avril- mai pour une soirée dansante avec buffet indien. Le temps de l’organiser, et de continuer à agrandir la famille martiniquaise des Enfants de Pondy.

(… ) Bruxelles et Lille sont également en attente d’un rendez-vous, d’une retrouvaille, nous verrons avec tout le CA comment organiser ce moment, …

Surprise ultime à la lecture du mot de Soeur Myriam, … La Communauté du Couvent, à Fort de France offre 1000 € à ses Soeurs dans la foi  à l’autre bout de la planète, en Inde, Duc coup, comme à chaque début d’année, ce seront 3500 € qui seront envoyé au Cluny Nava Jeevan et au Snhella Illam afin de terminer les classes d’accueil des Enfants handicapée et surtout le terrain de sport qui est dans sa dernière ligne droite.

Pour elles aussi participer à ce don, cette générosité qui caractérise toujours plus notre engagement pour les 150 enfants de nos projets dont nous cavons toujours l’espérance qu’avec nos dons, vos dons, votre participation et confiance en cette aventure humaine, ils puissent chaque jour trouver des qualités d’accueil, de vie et de bonheur auprès des Soeurs de Cluny,…

Cette aventure, nous nous répétons à chaque fois, c’est grâce à vous qu’elle est possible.

Mille Merci, toutes nos affections et pensées, 

Charlotte et Fabien et Chafab and Co,

Pour l’Association « Les Enfants de Pondy »